accusateur


accusateur

accusateur, trice [ akyzatɶr, tris ] n. et adj.
• 1327; lat. accusator
1Personne qui accuse. délateur, dénonciateur; calomniateur. (1791) Hist. Accusateur public : magistrat chargé du ministère public (pendant la Révolution).
2 Adj. Qui constitue ou dénote une accusation. Documents accusateurs. Regard accusateur. Des traces accusatrices. révélateur.

accusateur nom masculin Accusateur public, pendant la Révolution française, membre électif du ministère public près le tribunal criminel, qui requérait à l'audience. ● accusateur (expressions) nom masculin Accusateur public, pendant la Révolution française, membre électif du ministère public près le tribunal criminel, qui requérait à l'audience. ● accusateur, accusatrice nom (latin accusator, -trix) Personne qui accuse quelqu'un, lui reproche une faute. ● accusateur, accusatrice (synonymes) nom (latin accusator, -trix) Personne qui accuse quelqu'un, lui reproche une faute.
Synonymes :
- délateur
- dénonciateur
- détracteur
Contraires :
- défenseur
accusateur, accusatrice adjectif Se dit de ce qui accuse, signale comme coupable, comme responsable : Un silence, un geste, un ton accusateur.accusateur, accusatrice (synonymes) adjectif Se dit de ce qui accuse, signale comme coupable, comme...
Synonymes :
- délateur
- dénonciateur
- détracteur
- réprobateur

accusateur, trice
adj. et n. Qui fait peser un soupçon, qui tend à prouver une responsabilité. Une lettre accusatrice.
|| Subst. Personne qui accuse en justice.

⇒ACCUSATEUR, TRICE, adj. et subst.
I.— Emploi adj. Qui porte une accusation (cf. accuser) :
1. Songez qu'il y va de votre vie et de la mienne : si nous ne sommes pas assez forts pour proscrire nos ennemis, nous serons proscrits par eux. Tôt ou tard quelque voix accusatrice révèlera le secret de la mort du soleil, et au lieu de monter au pouvoir, nous serons traînés au supplice.
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Les Natchez, 1826, p. 319.
2. Aussitôt je sortis du salon, mécontente envers tous de n'avoir trouvé que des visages sévères et accusateurs, lorsque le bonheur de ma vie venait d'être brisé.
F. SOULIÉ, Les Mémoires du diable, t. 1, 1837, p. 317.
3. Celui qu'il craignait le plus était le vieux M. Roux, aux palmes académiques, lui, il ne disait rien, mais il pointait vers la boîte un doigt accusateur.
E. TRIOLET, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 151.
Rem. Cf. aussi inf. ex. 5 : pièce accusatrice.
II.— Emploi subst. masc. et fém. (cf. accuser1). Celui, celle qui porte une accusation devant un tribunal, dans les relations humaines :
4. Parmi les accusatrices d'Hélène, l'une des plus acharnées et des plus dangereuses fut Madame Grandfief. Elle ne l'accablait pas ouvertement, mais elle avait une façon terrible de chercher à la disculper.
A. THEURIET, Le Mariage de Gérard, 1875, p. 172.
5. Par bonne chance, aujourd'hui, le colonel Picquart ayant été rejeté de l'ordre militaire dans la tourbe civile, comme indigne, on ne peut pas le juger sans lui montrer la pièce accusatrice, et, comme elle est fausse, c'est lui qui prend l'offensive en accusant ses accusateurs.
G. CLEMENCEAU, L'Iniquité, 1899, p. 354.
6. ... ces témoins que Maxence invoque, ils se retournent contre lui, ils portent condamnation contre lui, et eux-mêmes, plus encore que Sidia, ils le confondent. Eux-mêmes se dressent en accusateurs, et ils se tiennent devant lui avec le vivant reproche de leur visage de douleur...
E. PSICHARI, Le Voyage du centurion, 1914, pp. 142-143.
DR. Accusateur public. ,,Magistrat chargé de la fonction du ministère public près un tribunal révolutionnaire.`` (BARR. 1967) :
7. Quelques jours après, ces thermidoriens, ces girondins, ces royalistes envoyèrent à la guillotine le terrible Fouquier-Tinville, ancien accusateur public, et quinze juges du Tribunal révolutionnaire.
ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 2, 1870, p. 359.
PSYCHOL. [En parlant d'un complexe] :
8. La première fois qu'il s'impose à la conscience, le vieillissement y jette le désarroi et la détresse. Puis une adaptation se fait : le vieillard vit dans un présent sans propulsion, qui se fige peu à peu sur lui-même, et statufie ses souvenirs dans une sorte d'allégorie idéalisée et dressée en accusatrice maussade contre le présent qui se refuse.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 315.
Auto-accusateur. Cf. auto-accusation (accusation1, Psychol.) :
9. Vaniteux entre tous, aimant parler de soi (on trouve dans leurs derniers rangs la plupart des auto-accusateurs), avides de considération et d'honneurs, ils sont attentifs surtout au miroir que leur offre autrui : leur inactivité les détourne de l'esprit de domination et de la vie publique.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946 p. 252.
Prononc. ET ORTH. :[], fém. [-]. WARTB. Évol. 1967, p. 138 fait la rem. suiv. : ,,L'ancien français avait le mot accuseur, qui était parfaitement clair, pourquoi l'a-t-on remplacé par le latinisme accusateur?`` Ac. Compl. 1842 enregistre la vedette accusère qui sert de renvoi à ,,accuseur s. m. (V. lang.) accusateur.`` Enq. :/akyzaø2, /.
Étymol. ET HIST.
I.— Subst. masc. 1327 accusateur de « celui qui dénonce (qqn) comme coupable » dans trad. (JEAN DE VIGNAY, Mir. Hist. 8, 118 (éd. 1531) ds QUEM. t. 1 1959 : Celluy qui la se tapissoit soubz figure de singe estoit l'ennemy accusateur des gens); 1351 dr. « celui qui porte accusation (en justice) » emploi abs. (Ordonn. du 30 janvier 1351 ds R. Hist. litt. Fr. 1, 487 : Et aura l'accusateur la quarte partie de l'amende).
II.— Subst. fém. 1572 dr. « celle qui porte accusation (en justice) » emploi abs. (cité ds JOUBERT, Misères de l'Anjou aux 15e et 16e s., 335 ds R. Hist. litt. Fr. 1, 487 : Demanderesse accusatrice pour l'homicide commis en la personne dudit deffunt le Paige).
I empr. au lat. accusator « id. » : + génit. de pers. dep. CICÉRON, Verr., 3, 113 ds TLL, 348, 60; emploi abs. dep. VARRON, Menippearum frag., 337 ibid., 347, 83; fréq. en lat. médiév. jur. : cf. XIIe s. OTTO FRISING., Chron. 8, 19, p. 418, 6 ds Mittellat. W., 106, 12 : in rei causa, qua accusator impetit. II fém. de accusateur; lat. accusatrix « celle qui accuse » dep. PLAUTE, Asinaria, 513 ds TLL, 349, 61 non attesté en lat. jur.
STAT. — Fréq. abs. litt. :332. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 483, b) 269; XXe s. : a) 932, b) 293.
BBG. — BAR 1960. — BARR. 1967. — BÉNAC 1956. — Bible 1912. — BONNAIRE 1835. — GOUGENHEIM (G.). La Relatinisation du vocabulaire français. A. de l'Univ. de Paris. 1959, t. 29, n° 1, p. 8. — Gramm. t. 1 1789. — LACR. 1963. — LAVEDAN 1964. — MARCEL 1938. — Pol. 1868. — ST-EDME t. 1 1824.

accusateur, trice [akyzatœʀ, tʀis] n. et adj.
ÉTYM. 1327; accusatrice, n. f., 1572; du lat. accusator, de accusare. → Accuser.
1 N. Personne qui accuse. Délateur, dénonciateur; calomniateur.
1 Il cherche de grands mots, et vient ici se faire Au lieu d'arbitre, accusateur.
La Fontaine, Fables, X, 1.
2 À Rome, l'injuste accusateur était noté d'infamie : on lui imprimait la lettre K sur le front.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XII, 20.
(1791). Hist. || Accusateur public, magistrat chargé du ministère public, pendant la Révolution.
3 Je le dénonce aux honnêtes gens, et s'il faut, à l'accusateur public, non seulement comme un joueur d'habitude mais comme un chef de tripot.
Journal de la seconde législature, 24 oct. 1791, in Walter, la Révolution franç. vue par ses journaux, p. 388.
2 Adj. Qui constitue ou dénote une accusation. || Des documents accusateurs. || Un regard, un doigt accusateur. || Des traces accusatrices. Révélateur.
CONTR. Défenseur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accusateur — accusateur, trice (a ku za teur, tri s ) 1°   S. m. et f. Celui, celle qui accuse en justice. L accusateur public. Se porter pour accusateur. Susciter un accusateur. •   Le père le plus tendre est son accusateur, VOLT. Tancr. IV, 2. •   Les deux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • accusateur — Accusateur, m. acut. Celuy qui accuse et defere aucun, Accusator, Delator. Recevoir un accusateur à deferer {{o=dferer}} et poursuyvir aucun absent et hors du païs, Nomen absentis recipere. Suborner un accusateur pour deferer aucun, Accusatorem… …   Thresor de la langue françoyse

  • accusateur — Accusateur. s. m. v. Celuy qui accuse en Justice. L accusateur & les tesmoins. se rendre accusateur. faux accusateur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ACCUSATEUR — TRICE. s. Celui, celle qui accuse quelqu un en justice. Se rendre accusateur. Se porter, se constituer accusateur. Elle s est rendue accusatrice. Dans le droit criminel actuel, le procureur du roi a seul qualité pour se porter accusateur ; les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Accusateur Public — L accusateur public fut institué au cours de la Révolution française par le décret du 1er décembre 1790. Auprès de chaque tribunal criminel un magistrat était chargé de poursuivre l accusation au nom du roi. Les autres juges étaient élus. L… …   Wikipédia en Français

  • Accusateur public — ● Accusateur public pendant la Révolution française, membre électif du ministère public près le tribunal criminel, qui requérait à l audience …   Encyclopédie Universelle

  • Accusateur public — L accusateur public fut institué au cours de la Révolution française par le décret du 1er décembre 1790. Auprès de chaque tribunal criminel un magistrat était chargé de poursuivre l accusation au nom du roi. Les autres juges étaient élus. L… …   Wikipédia en Français

  • ACCUSATEUR, TRICE — n. Celui, celle qui accuse quelqu’un en justice. Se rendre accusateur. Se porter, se constituer accusateur. Elle s’est rendue accusatrice. Il s’emploie aussi comme adjectif. Un langage accusateur. Des traces accusatrices …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • auto-accusateur — ⇒AUTO( )ACCUSATEUR, (AUTOACCUSATEUR, AUTO ACCUSATEUR) subst. masc. PSYCHANAL. ,,Sujet qui, sous l effet d un délire, s accuse de méfaits imaginaires ou véritables (...) (PIÉRON 1963). ,,Malade qui porte sur lui même un jugement défavorable et… …   Encyclopédie Universelle

  • Ronan l'accusateur — Personnage de Ronan the Accuser Alias Ronan Origine Hala Espèce …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.